Pourquoi le dessin est indispensable pour travailler avec une modéliste ?

Tu crées ta marque de vêtements, tu as déjà des idées des modèles dont tu souhaites confier la réalisation à la modéliste mais peut-être que tu n’as pas de dessin réalisé.

Dans cet article, je vais t’expliquer pourquoi ne pas avoir de dessins peut être un frein pour collaborer avec une modéliste :

Plan

  1. Pour concevoir le modèle, la modéliste part de 2 choses
  2. Le dessin est un support concret pour la création du modèle
  3. La modéliste n’est pas une styliste (en tout cas, ce n’est pas mon cas)

Pour concevoir le modèle, la modéliste part de 2 choses : le dessin et les matériaux (tissus et fournitures)

Photo by cottonbro studio on Pexels.com

Le travail de la modéliste, c’est de concevoir le vêtement (pas de l’imaginer) selon des contraintes qui sont :

  • le dessin du modèle à réaliser
  • le tissu choisi pour le modèle
  • les fournitures (boutons, fermeture éclair, etc.)

Par exemple, pour les fournitures, la taille du bouton va influencer la création des patronnages.

À partir de là, elle va :

  • créer les différentes parties du vêtement pour obtenir la version réelle du dessin de ton modèle
  • réfléchir et déterminer :
    • les assemblages (comment on va coudre le vêtement)
    • et les finitions adaptés pour ton modèle par rapport au tissu choisi, entre autres.

Donc, si tu n’as « que » les dessins, tu n’as que la moitié des éléments dont la modéliste a besoin pour travailler.

C’est comme si tu achetais une voiture et que tu n’avais que la clé de la voiture mais pas la voiture. C’est ballot 😅

Ou encore, que tu montes dans un taxi mais que tu ne donnes pas l’adresse de destination au chauffeur.


C’est pour ça qu’il faut absolument que tu aies les dessins ET les matériaux (tissus + fournitures).

Le dessin est un support concret pour la conception du modèle

Photo by Michael Burrows on Pexels.com

L’intérêt d’avoir un dessin technique, en plus du croquis, c’est que :

  • c’est un support facilement lisible

Contrairement au croquis, où le vêtement est représenté porté sur un mannequin et qui reste un dessin très artistique, sur un dessin technique :

  • les lignes sont claires : on voit clairement chaque partie et élément du vêtement
  • il y a tous les détails (comme les surpiqûres, par exemple)
  • il est en noir et blanc : ce qui permet de le lire sans être distrait pas les couleurs ou les motifs du vêtement
  • il y a des explications pour une meilleure compréhension du modèle (comme certaines mesures, par exemple)

Voici des exemples de dessins techniques :

dessin technique chemisier
Dessin technique d’un chemisier large
Wendy Chaupard modeliste fiche avec dessin technique
Fiche technique avec la description du modèle

Tout ça fait gagner du temps de conception car on élimine un maximum d’incompréhensions avec ce niveau d’information.

Ensuite, le dessin technique est un support d’échange pour le brief : il sert à discuter de la conception du modèle et de ses détails techniques.

Mais, c’est aussi une forme de contrat : on se met d’accord sur le style que le vêtement doit avoir à l’arrivée.

Et pour ça, il faut que le dessin soit clair et compréhensible.


Note pour les dessins des modèles non protégés

Il arrive que des marques soient réticentes à montrer leurs dessins car ils ne sont pas encore protégés sur l’INPI

Si c’est ton cas, mieux vaut protéger les dessins avant de prendre rendez-vous car ces derniers sont impératifs pour établir un devis précis pour le modélisme. 


Cet article te plaît ?

Ne rate pas les prochains 😉

Chaque mercredi et vendredi à 7h00, je publie des articles, à destination des marques de vêtements et de patrons de couture.

On discutera de modélisme de mode, d’éco-conception de vêtements avec Clo3D et d’entrepreneuriat dans la mode.

Abonne-toi et reçois les articles directement dans ta boîte mail (c’est gratuit !).

Rejoignez les 16 autres abonnés

La modéliste n’est pas une styliste (en tout cas, ce n’est pas mon cas)

Souvent, j’ai des porteurs de projets qui viennent soit :

  • avec des dessins faits à la main

Et c’est très bien d’avoir esquissé les vêtements.

Mais, quand je pose des questions plus approfondies sur le modèle, certains ont du mal à me répondre parce que :

  • Soit ils ne savent pas car ils sont novices sur le sujet (et c’est OK)
  • Soit ils n’avaient pas pensé au truc que je leur avais demandé jusqu’à présent.

  • ou sinon ils viennent avec des moodboards d’inspirations pour les modèles.

Encore une fois, c’est très bien d’avoir fait ce travail sur les modèles, mais du coup, moi je me situe à l’étape 2.

La première étape, c’est la styliste 😊

Car même si on faisait ce travail pour peaufiner ou dessiner les dessins ensemble à partir de tes croquis ou moodboards, il manquerait les tissus.

Et, comme tu débutes, tu auras besoin d’être conseillé pour choisir les tissus pour tes modèles et pour trouver les fournisseurs.

Et c’est tout à fait normal.

Mais moi, je ne peux pas t’accompagner efficacement sur ça.


Donc, si tu pars de croquis ou que tu pars de photos d’inspirations et que :

  • tu ne sais pas quel tissu utiliser pour les modèles
  • ou que tu n’as pas de dessins à présenter

Je te conseille de contacter une styliste avant car…

La styliste peut t’aider à peaufiner ton dessin (ou tes idées de modèles)

Photo by Michael Burrows on Pexels.com

J’ai connu des porteurs de projets qui ne passaient pas par une styliste parce que le métier est mal compris.

Bien souvent, ils pensent que, comme ils ont déjà leurs idées de vêtements, ils n’ont pas besoin d’une styliste pour imaginer les coupes des vêtements.

Ou encore, ils ont peur que la styliste ne respectent pas leurs idées et qu’elle fasse les choses “à sa sauce”. Et que du coup, ça “dénature” l’idée initiale.

Et c’est peut-être ton cas.

Mais sache que :

  • imaginer les formes de vêtements, ce n’est pas la seule tâche de la styliste

Déjà, contrairement à une modéliste, la styliste peut partir de tes moodboards d’inspiration pour dessiner ton modèle.

Ou de tes croquis.

Et elle peut aussi te conseiller sur les meilleurs tissus pour tes modèles.

  • et certaines stylistes acceptent de partir de tes dessins pour les peaufiner et combler tes lacunes techniques (sur les détails du vêtement auxquels tu n’aurais pas pensé, par exemple 😉)

Pour résumer :

  • Pour travailler avec une modéliste, avoir le dessin (technique) + les matériaux (tissu + fournitures) souhaités pour le modèle est indispensable.
  • Le dessin technique détaillé fait office de contrat et sert de support pour échanger efficacement sur la conception du modèle.
  • Pour avoir des dessins techniques, être conseillé sur le tissu + savoir où les trouver, si tu n’es pas du secteur, le mieux est de faire appel à une styliste.
  • La styliste peut également partir de tes croquis et/ou tes moodboards pour peaufiner tes modèles.

Dis-moi en commentaire ce que tu as pensé de l’article.

À mercredi prochain 😊

Wendy

Reçois chaque semaine les articles publiés directement dans ta boîte mail

Saisis ton adresse e-mail pour t\'abonner au blog et ne manquer aucune publication d\'article sur le modélisme, l\'éco-conception via la 3D et l\'entrepreneuriat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!