Déléguer à une Freelance : ma première fois (+ mes conseils pour déléguer pour ta marque)

Tu lances ta marque de vêtements ou de patrons de couture et tu penses à déléguer à une freelance ?

Cet article pourrait t’être utile pour ta propre délégation.

Pour la première fois, je suis passée du côté client : j’ai délégué ma première mission.

J’avais déjà délégué avant, mais ce n’était pas directement lié aux missions que j’avais avec mes clients.

Cette fois-ci, oui.

Je te raconte :

  • Qu’est-ce que j’ai délégué et à qui ?
  • Pourquoi j’ai délégué ?
  • Comment j’ai préparé la délégation ?
  • Conseils pour déléguer à une partenaire freelance pour ta marque

Qu’est-ce que j’ai délégué et à qui ?

déléguer à une freelance

Pour cette première délégation, je voulais déléguer la réalisation d’un prototype en tissu à une mécanicienne-modèle freelance.

L’objectif, c’était qu’elle couse le modèle à partir des patronnages que j’avais créé pour ma cliente.

Et qu’elle me fasse des suggestions d’améliorations sur les patronnages, si besoin.

Comment je l’ai choisi ?

C’est une connaissance que j’ai rencontré lorsque j’étais en mission chez un autre client.

Je l’ai recroisé à une présentation du projet de fin d’études d’une autre connaissance et je lui avais dit que je recherchais des mécaniciennes-modèles pour m’aider dans la couture de prototypes. Et elle m’a dit qu’elle était disponible.

C’est d’ailleurs pour ça que pour “Co-création de Collection de Mode” j’ai proposé une option pour la réalisation de prototypes via des mécaniciennes-modèles freelances.

De plus, cette mécanicienne-modèle a fait la même école de modélisme que moi (l’AICP) et je sais qu’ils sont exigeants.


Pourquoi j’ai délégué ?

Ça fait looooongtemps que je pensais à déléguer la réalisation de prototypes mais je ne me suis jamais lancée, jusqu’à ce que ça ne soit plus possible que je m’occupe des prototypes.

Je t’explique pourquoi :

Il y a quelques mois (fin d’année 2023), j’ai réalisé une mission où je devais réaliser une toile pour une cliente.

C’était exceptionnel car je ne fais plus de toiles depuis que j’utilise la 3D.

En effet, je fais 80% de la mise au point des modèles via des prototypes 3D. Puis, je finalise la mise au point sur prototype réel que l’atelier du client a fabriqué.

J’ai quand même faite cette toile car :

  • ça rassure ma cliente d’avoir une toile,
  • et parce que c’était propre aux besoins du projet.

Le souci, c’est que je devais faire cette toile dans un tissu fluide et dans un délai assez court. Et, honnêtement, la couture c’est pas la partie dans laquelle je m’épanouie le plus.

Avec ce tissu fluide (et en ne déléguant pas), j’ai travaillé 2 fois plus :

J’ai fait une toile + un prototype réel car j’avais eu du mal à couper correctement le tissu fluide et je craignais que ça fausse la mise au point du modèle.

Donc, ça m’a beaucoup frustrée car :

  • Je n’avais pas envie de faire de prototypes : coudre dans un cadre professionnel, ce n’est pas ma zone de génie ni là où je m’épanouie le plus.
  • Le rendu du premier prototype ne me satisfaisait pas et ne reflétait pas la qualité de travail que je souhaite proposer à mes clients.
  • Pendant tout le temps où je galérais, j’aurai voulu faire autre chose que j’aime beaucoup plus (comme du patronnage ou créer du contenu).
  • Ça m’a empêché de prendre une autre mission (car je n’avais pas le temps d’en prendre une autre).
  • Et enfin, je ne suis clairement pas rentable en faisant des prototypes : je suis très perfectionniste, je veux que tout soit impeccable. Du coup, je passe beaucoup de temps à essayer de tout bien faire, recommencer si ça ne me convient pas, etc.

Donc, cette expérience a été LE déclic pour déléguer.

J’ai fini par comprendre que ne pas déléguer cette tâche me coûtait beaucoup plus :

  • moralement,
  • en temps,
  • et du coup, en argent (comme je passe beaucoup de temps sur la réalisation du prototype, je ne peux pas prendre d’autres missions donc quelque part je “perds” de l’argent)

J’essayais d’être bonne partout, mais comme ce n’est pas possible, la qualité était altérée sur cette tâche.

Donc, après cette mission, j’ai décidé que je voulais me concentrer sur ce sur quoi je suis la plus douée et ce que j’aime le plus : travailler sur l’ordinateur (patronnages, dossiers techniques, etc.)

Mon rapport à la couture

J’ai une position neutre par rapport à la couture : je n’adore pas mais je ne déteste pas non plus.

Par contre, j’adore le reste :

  • faire des patronnages,
  • les mettre au point
  • et réaliser les documents des modèles.

Dans mon quotidien, je couds très peu, en dehors de faire des pièces d’études.

Même si je dois reconnaître que c’est satisfaisant et agréable de coudre (en tant que hobby). Je dirais même que c’est thérapeutique.


Déléguer à une freelance qui aime ce que tu lui confies

En discutant avec ma mécanicienne-modèle, j’ai appris que la couture, c’est quelque chose qu’elle aime mais que l’ordinateur, c’est pas son truc.

Alors que moi, c’est l’inverse 😂

Du coup, je me suis dit qu’on était vraiment complémentaire.

Parce que j’ai pas envie de déléguer à quelqu’un qui a encore moins envie que moi de faire ce que je lui délégue (ici, la couture).


Cet article te plaît ?

Ne rate pas les prochains 😉

Chaque mercredi et vendredi à 7h00, je publie des articles, à destination des marques de vêtements et de patrons de couture.

On discutera de modélisme de mode, d’éco-conception de vêtements avec Clo3D et d’entrepreneuriat dans la mode.

Abonne-toi et reçois les articles directement dans ta boîte mail (c’est gratuit !).

Rejoignez les 19 autres abonnés

Madame Wendy MARIE-LOUISE-HENRIETTE CHAUPARD responsable de traitement, collecte vos données sur ce formulaire pour vous permettre de recevoir la newsletter. Consultez la politique de confidentialité pour en savoir plus sur vos droits relatifs à vos données personnelles.


Déléguer à une freelance : les challenges rencontrés

Problème #1 : Retard de réception des patrons

Je prévoyais de confier les documents à ma mécanicienne-modèle le mercredi.

Après présentation du prototype 3D, j’ai donc finalisé mes patrons et je les ai envoyés à l’impression le vendredi en fin de matinée en pensant qu’ils expédieraient rapidement.

Sauf que, j’ai pas fait gaffe :

Sur le site chez qui j’ai envoyé les patrons, ils expédient le mardi 🤡

Je me suis demandé quand est-ce que j’allais les recevoir, du coup.

Et je craignais que ça ne décale la date d’essayage du prototype, parce qu’il faut que je laisse le temps à ma méca de coudre le modèle.

Je te raconte même pas : Chaque jour, je regardais où en était la livraison 😂, les jours me semblaient être des années.

Finalement, j’ai reçu les patrons le vendredi, soit 1 semaine après.

J’ai dû coupé mes patrons en speed pour tout donner à ma méca le soir même.

Problème #2 : Panne de la machine

Le dimanche, ma méca me dit que la boutonnière sur sa machine ne fonctionne plus 🥲

Du coup, je lui ai dit que c’était pas grave et j’ai pris le relai sur les boutonnières sans stress.

D’où l’intérêt de prévoir des marges dans son planning car ce genre de choses peut arriver.


Déléguer à une freelance : Comment j’ai préparé la mission ?

two woman in black sits on chair near table
Photo by Christina Morillo on Pexels.com

Pour cette première délégation pour créer un prototype en tissu, voici ce que j’ai fait :

J’ai :

  • fait une liste de choses à faire pour la mission (sinon, je ne m’appellerais pas Wendy 😂)
  • créé des documents détaillés exprès pour la délégation pour que la mission soit claire
    • j’ai indiqué quelles finitions je voulais + la mesure précise
    • le dessin du modèle comme support était détaillé, pour ne rien laisser au hasard
  • vérifié et corrigé mes patronnages pour plus de clarté
  • préparé un contrat de prestation de services pour cadrer la mission (avec les dates de mission, ce que je dois lui fournir, le mode de règlement, etc.)
  • également préparé les éléments pour le prototype (tissu, boutons, etc.)

Pour le premier entretien avant de décider qu’on allait collaborer ensemble

  • j’ai fait un appel

Honnêtement, je ne suis pas une grande fan des échanges par téléphone.

Mais pour le travail, je préfère de loin échanger de vive voix car ça évite d’envoyer 25 mails (en plus des incompréhensions). Idem, je propose des appels visios découvertes à mes clients.

Comme ça, j’ai la personne en direct, pour poser toutes mes questions et être sûr que tout est compris et fluide des 2 parties.

En plus de voir si il y a un feeling. Le côté humain, c’est important et j’ai pas envie de travailler avec quelqu’un avec qui le courant ne passe pas.

  • puis, j’ai posé les questions suivantes :
    • Comment se passe le règlement ?
    • Quel est le montant de l’acompte ?
    • Est-ce qu’elle est dispo ?
    • Sous quel délai elle peut me livrer le prototype ?
    • De quoi a-t-elle besoin pour la mission ? (tissus, fils…)
    • Est-ce que c’est elle qui coupe les patrons papiers ou je dois couper pour elle ?
    • Est-ce qu’elle fournit les fournitures ou je dois lui fournir ?
    • Le RIB pour le paiement
    • Le tarif

Suite à ça, on s’est mis d’accord sur :

  • Ce que je devais lui fournir pour qu’elle puisse travailler dans de bonnes conditions
  • Les dates de mission
  • Le lieu de rencontre
  • Le moyen de communication pour la mission (mails, téléphones, etc.)

Mes conseils pour déléguer efficacement à une freelance

  • Préparer les questions à poser en amont pour le premier échange + faire un appel : j’ai vu pas mal de porteurs de projets qui ne voulaient pas faire d’appel et souvent qui se plaignaient que la mission se soit mal passé.
  • Bien préparer la mission pour qu’elle se passe de la façon la plus fluide possible : le modèle confié était simple mais les informations données étaient claires. J’ai pris le temps de tout expliquer à ma méca.
  • Rester disponible pour répondre aux questions assez rapidement : bien que je ne travaille pas le week-end, je me suis assurée de rester dispo pour répondre à ses questions et trouver des solutions aux problèmes (comme la boutonnière).
  • Prévoir de la marge pour les imprévus : grâce à ça, j’ai pu gérer les imprévus sans stress et respecter mes délais.
  • Déléguer ça prend quand même du temps (avant, pendant et après) : il faut préparer la mission, rester dispo pendant la mission et prévoir du temps après (pour récupérer le proto en l’occurrence).
  • Être ouvert aux feedbacks : j’ai demandé à ma méca de me faire des retours sur la clarté des fichiers donnés, etc.

Je suis contente d’avoir délégué

Honnêtement, je suis tellllllement contente d’avoir délégué, juste pour le plaisir de ne pas avoir à faire le prototype moi-même.

C’est tellement satisfaisant.

Je vois le fait de déléguer comme un investissement pour :

  • avoir plus de temps (pour moi ou pour faire d’autres choses pour mon entreprise…)
  • être plus tranquille
  • me concentrer sur les activités que je préfère faire
  • avoir un travail de qualité, surtout quand on délègue à la bonne personne
  • prendre davantage de projets (et du coup, développer mon chiffre d’affaires)

Ici, ça reste une mission de délégation assez simple avec un modèle simple.

Je verrais bien ce que ça donnera sur une mission plus conséquente.

Ça sera l’occasion de faire un nouvel article 😉


Et toi ?

Raconte ton expérience avec la délégation en commentaire 😊

As-tu déjà délégué ? Comment ça s’est passé ?


À mercredi prochain 🙂

Wendy

Reçois chaque semaine les articles publiés directement dans ta boîte mail

Chaque mercredi et vendredi à 7h00, je publie des articles sur le modélisme, l’éco-conception via la 3D (Clo3D) et l’entrepreneuriat à destination des marques de vêtements et des marques de patrons de couture.

Abonne-toi et fais partie des premiers qui recevront mes conseils pour la création de vêtements !

Madame Wendy MARIE-LOUISE-HENRIETTE CHAUPARD responsable de traitement, collecte vos données sur ce formulaire pour vous permettre de recevoir la newsletter. Consultez la politique de confidentialité pour en savoir plus sur vos droits relatifs à vos données personnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!