Comment préparer ton brief pour travailler avec une modéliste freelance

Comment préparer ton brief pour travailler avec une modéliste freelance ?

Si tu n’es pas du secteur et que tu te lances dans la création de ta collection de vêtements, peut-être que tu ne sais pas toujours très bien quelles informations communiquer à la modéliste freelance.

Et c’est complètement normal, c’est pour cela que j’ai voulu te préparer une série de questions à te poser en tant que porteur de projet pour t’aider :

  • À clarifier ton projet et transmettre les bonnes informations à la modéliste freelance
  • Avoir un devis adapté à tes besoins
  • Et bien définir le cadre de la mission avec ta modéliste freelance

two woman in black sits on chair near table
Photo by Christina Morillo on Pexels.com

Les questions à te poser pour travailler avec une modéliste freelance

Toi et ta marque

La première chose à faire, c’est de te présenter.

  • Qui es-tu ?
    • Quel est ton nom et ton rôle dans la marque ?

  • Comment s’appelle ta marque ?
    • Quel est le concept ?
    • Quelles sont ses valeurs ?
    • Pourquoi tu l’as créé ?

  • Quel est ton site internet / tes réseaux sociaux ?

Voir ton site et tes réseaux sociaux permet de mieux comprendre l’univers de ta marque.

  • Qui pourraient être tes concurrents ?

Cette information peut donner une idée :

  • du style de la marque
  • du style de vêtements que tu souhaites réaliser
  • mais aussi du grade de qualité (moyen de gamme, haut-de-gamme…)

Exemple : le concurrent de Don’t Call Me Jennifer pourrait être Pimkie


Ton projet et son contexte

Maintenant que les présentations sont faites, il est temps de parler de ton projet.

  • Dans quel contexte tu réalises ce projet ?

Exemples : est-ce que c’est pour un projet d’école, la création d’une collection, le lancement de ta marque

Pour les projets d’école, par exemple, il a certainement des critères précis à respecter pour valider ton projet.

Ces critères constituent le cahier des charges.

Ce sont des informations que la modéliste freelance doit savoir en amont pour travailler sans s’éloigner du cahier des charges imposé. 

  • Quel est ton budget pour le modélisme ?

  • Ton mode de production de modèles :
    • Est-ce que tu prévois de produire en série ?
    • Est-ce que ce sont des pièces uniques ?
    • Ou encore, des pièces à la commande ?

Selon ta réponse, tu n’auras pas besoin des mêmes documents.

Par exemple, pour la production en série, tu auras besoin des patrons et d’un dossier technique.

Le dossier technique regroupera toutes les informations utiles pour la fabrication du modèle par l’atelier.

Pour une pièce unique, tu n’auras pas besoin de dossier technique.

Et pour les pièces à la commande soit :

  • tu délègues à un atelier : dans ce cas, tu as besoin des patrons et du dossier technique.
  • tu fais toi-même ta production : alors, tu auras besoin des patrons papiers + d’une version allégée du dossier technique pour coudre le modèle.

La cible de ta marque

Qui est ton persona ou avatar client 😉 ?

Si tu as des connaissances en marketing, ça doit sûrement te parler 🙂

  • A qui s’adresse ma marque ?
  • Quel est son âge ?
  • Sa morphologie ?
    • Est-ce que tu crées des vêtements grandes tailles (avec des tailles qui vont au delà du 46) ?
    • Est-ce que tu crées des vêtements pour des personnes d’1m80 ?
  • Quel est le style vestimentaire de ta cliente ?
  • Son style de vie ?

Exemples :

  • Ma marque s’adresse à une clientèle jeune entre 15 et 25 ans avec un style streetwear
  • VS des femmes actives entre 40-50 ans
  • VS des enfants entre 3 et 14 ans

Les vêtements ne seront pas pensés ni conçus de la même façon selon le style de vie de chaque clientèle.

De plus, en fonction de ta cible (et de la morphologie ciblée), des détails seront changés et donc, le patronnage n’aura pas la même forme.

Lors de mes précédentes expériences professionnelles, ça m’est déjà arrivé d’avoir un même modèle et 2 patronnages différents en fonction de l’âge de la cible.

Par exemple, pour les vêtements près du corps, on crée ce qu’on appelle une pince poitrine.

La pince poitrine, c’est la petite couture en biais que l’on retrouve à côté du sein, que j’ai indiqué sur l’image ci-dessous par une flèche rouge et des pointillés.

selective focus photography of woman holding tree leaves
Photo by Tuấn Kiệt Jr. on Pexels.com

Si tu as une marque qui proposent des vêtements pour les filles de moins de 12 ans, il n’y aura pas cette pince.

Car une petite fille n’a pas encore de poitrine et donc on a pas besoin de créer un volume pour faire de la place pour la poitrine (avec la pince poitrine).


  • A qui veux-tu vendre tes produits ?
    • Femme,
    • Enfant,
    • Homme,
    • Mixte, etc.…

  • De quelle(s) taille(s) as-tu besoin pour tes produits ?
    • S,
    • M,
    • L,
    • taille unique,
    • 38, 40…

N’oublies pas de penser aux tailles de tes produits 😉

C’est souvent oublié !


Tes produits

À ce stade, tu as travaillé ta présentation, celle de ta marque, ton projet et ta cible.

Maintenant, passons à tes produits.

creative professional making project board (avant de contacter une modéliste)
Photo by Ron Lach on Pexels.com
  • Est-ce que tu as déjà une idée précise des modèles à réaliser ?

Ça peut être des :

  • « shoppings » : des shoppings, ça peut être des vêtements achetés dans des friperies pour t’inspirer des formes ou de certains détails, par exemple.
  • dessins réalisés par une styliste
  • photos d’inspiration pour ton futur modèle…

  • Tes produits sont destinés à quel usage ?
    • quotidien,
    • soirées et événements…

Si tu ne sais pas encore dans quels tissus tu vas faire tes modèles, c’est trop tôt pour contacter une modéliste freelance.

Pour travailler, la modéliste freelance a besoin des dessins de tes modèles et de savoir quels tissus sont prévus pour tes vêtements.

Donc, je te conseille de consulter ces 2 articles :

  • Est-ce que tu as déjà repéré des fournisseurs de tissus et fournitures / ateliers pour la fabrication de tes modèles ?

Cet article te plaît ?

Ne rate pas les prochains 😉

Chaque mercredi et vendredi à 7h00, je publie des articles, à destination des marques de vêtements et de patrons de couture.

On discutera de modélisme de mode, d’éco-conception de vêtements avec Clo3D et d’entrepreneuriat dans la mode.

Abonne-toi et reçois les articles directement dans ta boîte mail (c’est gratuit !).

Rejoignez les 16 autres abonnés

Le suivi de production

Une chose à ne pas négliger, c’est l’étape d’après : la production.

  • Est-ce que tu veux déléguer le suivi de production de tes produits ou est-ce que tu préfères t’en occuper ?

Photo by Pixabay on Pexels.com

Le lieu et le cadre de la mission

Dans certains projets, des déplacements sont à prévoir :

  • pour visiter les ateliers,
  • pour les essayages,
  • pour des visites de salons, etc.

Si c’est le cas, il faut que tu te notes tous les cas où tu pourrais avoir besoin que la modéliste freelance se déplace.

Par exemple, quand on crée des modèles, des essayages sont organisés pour essayer les vêtements et les mettre au point.

Pour ça, soit :

  • la modéliste freelance se déplace dans tes locaux,
  • soit tu te déplaces dans ses bureaux,
  • soit vous vous donnez un point de rendez-vous.

Ces déplacements peuvent faire fluctuer le budget à prévoir pour créer tes modèles.

Donc demande-toi si :

  • Tu as besoin que la modéliste se déplace dans tes locaux ?
    • Si oui, à quelle fréquence ? (1 fois par semaine, plusieurs fois par semaine…)

  • Où as-tu besoin que ta modéliste se déplace ? (dans tes locaux, en atelier, etc.)

C’est une information utile à communiquer si la modéliste freelance se déplace dans tes locaux.


Les livrables et le délai

Enfin, les dernières questions à te poser pour travailler avec une modéliste freelance c’est : de quels documents tu as besoin pour passer à l’étape suivante ?

  1. De quoi as-tu besoin précisément ? Et sous quelle forme ?

Savoir de quels documents tu as besoin, dépendra de ton mode de production de tes modèles.

Exemples : 

  • Tu travailles avec une couturière indépendante ?
    • Dans ce cas, il te faudra des patronnages papier

  • Tu travailles avec un atelier de production ?
    • Il te faudra probablement des patronnages numériques pour la production en série (à voir avec l’atelier)
    • En plus, d’un dossier technique à transmettre à l’atelier pour produire les modèles en série (plus complet qu’une fiche technique)

Selon moi, une fiche technique, réalisée par une styliste, par exemple, est utile si c’est pour transmettre à ta modéliste freelance pour qu’elle puisse réaliser les patronnages du modèle.

Sinon, si les patronnages sont déjà fait, il vaut mieux privilégier un dossier technique à transmettre à l’atelier.

  • À partir de quelle date tu auras besoin de travailler avec ta modéliste freelance ?
  • Pour quand as-tu besoin des livrables pour passer à la prochaine étape de ton projet ?


Conclusion

Ce n’est pas une liste exhaustive et ça n’empêchera pas ta modéliste de te poser des questions complémentaires pour préciser certains points.

Dans tous les cas, ça sera un plus considérable d’avoir un brief bien préparé pour le bon déroulement de la mission

Alors qu’un brief succinct ou vague peut amener à des incompréhensions et à des mauvaises surprises des deux côtés alors que la mission est peut-être déjà engagée…

C’est pourquoi, de mon côté, j’aime bien prendre le temps d’échanger avec le porteur de projet avant de rédiger le devis.

Cet échange me permet :

  • de mieux connaître le porteur de projet, d’avoir toutes les informations dont j’ai besoin sur la mission et établir le devis
  • de m’assurer que le porteur de projet a bien compris mon rôle et mon champ d’action mais aussi qu’il a toutes les informations nécessaires


J’espère que cet article t’aura été utile pour préparer ton brief !

Si ton brief est prêt et que tu souhaites créer ta collection de vêtements dès maintenant, réserve ton appel offert 👇🏽


À bientôt,

Wendy

Reçois chaque semaine les articles publiés directement dans ta boîte mail

Saisis ton adresse e-mail pour t\'abonner au blog et ne manquer aucune publication d\'article sur le modélisme, l\'éco-conception via la 3D et l\'entrepreneuriat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!